Nos courses en France en 2017
(du 1er janvier au 31 décembre)
Pour vous éviter de tout relire à chaque visite, nos dernières courses sont maintenant en première lecture.

..............................

Dimanche 17 septembre : Gouville - 27 - Courir Pour Un Enfant

C'est "LE" rendez-vous incontournable du mois de septembre pour tous les passionnés de course à pied, dans le département de l'Eure. Ici, depuis 29 ans, toute la recette (inscription, buvette, tombola etc...) est entièrement reversée, au profit des personnes polyhandicapées, à l'Association Marie-Hélène Home Nathalie. Claire et Jacques étant présents pour effectuer le reportage photo pour www.normandiecourseapied.com, j'ai décidé de m'inscrire sur le 8km, pour faire un peu de vitesse, c'est mon 15e dossard de "Courir Pour Un Enfant", 14, ici à Gouville et 1 à St Georges-Motel pour une édition unique en 1990, ça fait quelques souvenirs ...
C'est aussi l'occasion de retrouver beaucoup de têtes connues, car la course compte pour le Challenge Bitume27, même si depuis 2015, la course sur route a laissé la place à une belle course nature sous l'impulsion d'Alain Roux, l'Organisateur. Sont inscrites au programme, 2 courses pour les enfants (600 et 1000m), 1 course pour les plus grands (2700m), 2 courses pour les adultes (8 et 15,5km) et 2 randonnées (10 et 15,5km).
Après avoir récupéré mon dossard, je vais m'échauffer sur le parcours que je connais par cœur, c'est un peu "mon jardin", et j'y passe beaucoup de temps, entre les séances d'entraînement et les promenades avec ma chienne, j'y ramasse aussi des champignons, des châtaignes, des mures ... enfin bref, je ne suis pas perdu ... dans cet immense Parc autour du Château de Chambray.
Il est 9h50 et nous sommes tous sur la ligne de départ, pour écouter les dernières recommandations concernant le balisage. Alain insiste bien sur les couleurs, bleu pour le 15,5km et rouge pour le 8km ... Étant donné que le départ est commun pour les 2 courses, je me place dans le début de peloton pour ne pas être trop ralenti dans le premier petit chemin, assez glissant, où certains coureurs vont peut-être hésiter et faire des écarts pour éviter les flaques d'eau ...
10h, c'est parti, et dès le départ, ça va très vite, c'est grisant, tout en descente, j'essaie de me caler à une bonne vitesse, nous avons 800m à faire sur une route bitumée avant d'entrer dans les chemins du Parc. J'y arrive en 3'15", c'est très rapide. Dans le chemin, ça continue d'aller vite, mais le peloton s'est un peu étiré et nous sommes les uns derrière les autres, et personne ne se gène. Au km2, nous bifurquons vers la droite, laissant partir tout droit les coureurs du 15,5km. On peut facilement compter les coureurs du 8km et un bénévole nous fait le pointage, je suis 11e et j'ai mis 8'40" pour faire 2km ... Il y a une dizaine de mètres d'écart avec le coureur devant moi, le rythme a légèrement baissé et c'est très bien comme ça. Pendant 1km, impossible de doubler tellement le passage est étroit, pour l'instant, les places ne changent pas, et ce n'est pas dans la montée au dessus de la grotte, que ça va changer ... au contraire, la chute d'un coureur, 3 place devant moi, va nous contraindre à un regroupement au beau milieu de la montée, avec même un arrêt brutal, pour ne pas chuter à notre tour. Le redémarrage est difficile et dès la sortie de ce passage, dans la grande allée, nous menant au Château, je me fais doubler par un coureur plus rapide que moi ... Devant le parvis du Château, je vois Eva en compagnie de notre petite fille, elles sont venues encourager Papy, je me rapproche d'elles pour leur faire un petit coucou ... Je vais encore perdre une place dans la grande allée de la ferme, au passage du km5 que je franchis en 24'. J'essaie de revenir sur un coureur devant moi, mais sans jamais y arriver, je termine donc à la 13e place au général (sur 116) et 2e V3H, en 39'25", très content de mon temps.

 
Merci à Jacques (photo de gauche) et à Claire (photo de droite), de www.normandiecourseapied.com

..............................

Dimanche 18 juin : Villiers-en-Désœuvre - 27 - Les Foulées Natures de Villiers

Je me suis décidé au dernier moment, pour venir participer à cette course pas très loin de chez moi. Je n'y suis même pas venu pour faire de reportage photo pour www.normandiecourseapied.com, les années précédentes. Suite à une petite douleur au mollet gauche, j'ai fait une coupure d'une semaine, sans courir et je n'ai recommencé à trottiner, que vendredi 16 et comme je ne ressens plus de douleur, voila pourquoi je me teste aujourd'hui sur le 5km. En arrivant sur place, je vois tout de suite que ce n'est pas la grande foule ... mais ce n'est pas grave, je m'inscris quand même pour la course de 5km. Le départ du 10km est prévu à 10h et celui du 5km, à 10h15, il est un peu plus de 9h00, j'ai du temps pour m'échauffer alors je vais faire une reconnaissance du parcours. Une belle boucle, dans la plaine, uniquement sur des chemins, à faire une fois pour le 5km et 2 fois pour le 10. En revenant vers l'Arsenal des Pompiers de Villiers, où partent et arrivent les 2 courses, je vois les coureurs du 10km qui se préparent à partir. La couleur dominante est le bleu, en effet, une belle délégation d'une vingtaine de membres, du Club "Rêve27", cher à mon copain Thierry Guichard, a fait le déplacement ... heureusement, car, ils représentent la moitié du total des engagés sur les 2 courses ...
Il fait déjà très chaud, au moment du départ du 10km, et il n'y a pas beaucoup d'ombre sur le parcours ... ça va être dur. Je bois encore un peu d'eau juste avant de rejoindre la ligne de départ. J'échange quelques mots avec Thierry, un Vétéran2, du club "Rêve27", il me dit qu'il a couru dernièrement un 5km en moins de 20', alors, je lui réponds qu'il sera devant moi, sans problème ... Je me place au milieu du groupe et c'est parti pour 5km. A peine sortis du parking de l'Arsenal, 2 jeunes prennent déjà les devants en nous laissant sur place ... Un autre jeune, qui semble être minime et une jeune femme sont devant moi, quand nous entrons dans le chemin, au milieu des champs. Je décide de les suivre, il me semble que ça ne va pas trop vite pour moi. Et soudain, Thierry, qui était derrière, nous double, tous les 3 et part à la poursuite des 2 jeunes ... il va vite. Cela fait 800m que nous sommes partis et déjà, le garçon et la jeune femme commencent à ralentir, alors j'accélère un peu et à mon tour, je les laisse derrière moi. Pendant toute la course, j'ai Thierry en vue devant moi, mais je ne peux pas revenir sur lui. A la faveur d'un changement de direction, sans avoir besoin de me retourner, je vois que personne ne me suit ... je vais finir 4e de la course, c'est bien, je suis content, surtout qu'à certains endroits, il fallait bien lever les jambes, à cause des herbes hautes, pas facile, pour les petits ... Je regarde ma montre et au passage du km5, elle indique 23'... tout va bien. Un peu plus loin, je vois la tente, qui sert de point de ravitaillement pour le 10km, elle est plantée juste au carrefour, où les coureurs du 10km, tournent à droite et ceux du 5km, rentrent tout droit pour encore, environ 400m de course. Thierry s'y arrête, je le vois prendre un gobelet d'eau et repartir ... mais pas vers l'arrivée ... il repart pour 1 tour, avec les coureurs du 10km ... J'ai beau lui crier qu'il s'est trompé, il continue ... il ne m'entend pas ... Je passe donc la ligne en 26'44", pour 5,870km, en 3e positon, mais je m'empresse de prévenir les organisateurs, de l'erreur de Thierry et je leurs demande qu'il soit classé devant moi ... Ils me disent qu'ils vont s'occuper de cet incident, une fois que tous les participants auront terminé.

Lorsque je le vois enfin passer la ligne d'arrivée, je lui explique que j'en ai parlé avec les organisateurs et qu'ils vont surement rétablir le bon ordre ... mais il m'explique que ça lui arrive souvent de se perdre dans les trails, il en rigole, même et quand ses collègues de club, lui proposent d'aller faire une petite récup, en attendant les résultats, il repart aussitôt, sans se soucier de son classement.
Au moment de la remise des récompenses, les organisateurs ont salué mon fair-play et nous ont classé tous les deux, à la 3e place, ex-æquo, lui 1er V2H et moi, 1er V3H ... Super.

C'est une belle petite course nature, très bien organisée, avec un prix d'inscription très correct, un tee-shirt souvenir, offert à tous ceux qui terminent la course, des récompenses pour les 3 premiers(ères) de chaque course, ainsi que pour les premiers(ères) de chaque catégorie, toujours pour les 2 courses. Pour l'année prochaine, n'hésitez pas à venir grossir le peloton, les organisateurs méritent de rassembler un plus gros plateau ...

..............................

Samedi 03 et dimanche 04 juin : Bourgueil - 37 - Week-end Sport Nature - Récit : ICI

..............................

Dimanche 30 avril : Belle-Isle-en-Terre - 22 - l'Intégrale du Léguer - Récit : ICI

..............................

Dimanche 09 avril : Pîtres - 27 - Trail des 2 Amants - Récit : ICI

..............................

Dimanche 29 janvier : Les Bréviaires - 78 - Trail l'Hivernale

Pour ce premier Trail de l'année, pas question d'y aller seul, Daniel et son voisin Cédric font partie du voyage. Pour nous rendre sur la plage des Etangs de Hollande, où est donné le départ, Daniel passe par Damville, c'est donc lui qui va conduire aujourd'hui, le rendez-vous est fixé à 7h00 chez moi ... c'est tôt, mais il y a 1h15' de route. Il ne fait pas très chaud, seulement 2° et plus nous nous rapprochons des Bréviaires, plus il y a de brume ...
C'est toujours sympa d'arriver tôt, il y a de la place pour garer la voiture, pas trop loin, il n'y a pas la queue pour récupérer les dossards, on peut prendre un petit thé, bien chaud, offert par les organisateurs et après s'être déguisés en traileurs, on peut aller s'échauffer tranquillement pour repérer un peu le parcours ... Daniel et moi sommes inscrits sur le 24km et Cédric sur le 12km, pour nous, le départ est prévu à 9h30 et pour Cédric, 10h15 ... Le speaker est déjà à l'œuvre et annonce que nous serons un peu plus de 1000 coureurs, répartis sur les 2 courses : 640 pour le 24km et 440 pour le 12km, ça va faire un beau peloton, surtout sur le 24km. En allant trottiner sur le début de parcours, j'ai repéré un gros rétrécissement après environ 500m de course ... ça risque d'être chaud pour passer à cet endroit et je crois que ça va provoquer un beau bouchon ... pour éviter d'être coincé, à cet endroit, la seule solution est de partir le plus possible en avant du peloton, pour être tranquille. J'en parle à Daniel et nous décidons de nous positionner dans les premières lignes, pour le départ ... Il est juste 9h30 quand l'organisateur donne le départ. Ca part très vite et nous sommes rapidement obligés de passer un par un au rétrécissement, ce que nous faisons, en marchant, alors que nous devons être dans les 40 premiers, pour que les 600 derrière nous, passent à cet endroit, il va se passer un peu de temps ... dommage, car il y avait la possibilité de rester un peu plus sur la route avant d'entrer dans ce petit chemin ...
Pour Daniel et moi, le départ à 15km/h, nous a juste permis de rejoindre la première grande allée, sans perdre trop de temps, mais à partir de maintenant, nous prenons notre vitesse de croisière, nous espérons finir en moins de 2h30 et pour moi, j'espère m'approcher des 2h20.
Pour le moment, il n'y a pas de difficultés, les chemins sont suffisamment larges et le parcours est assez plat, j'arrive à la séparation des 2 parcours, à droite pour le 24 et à gauche pour le 12, en 26'pour 5,3km effectués. C'est à partir de là que les choses changent. Pendant 3km, ce n'est qu'une succession de petites bosses, que nous devons monter et descendre, avant d'arriver au pied d'une belle grimpette. Le chemin, pour accéder au sommet est parsemé de racines et surtout il est entièrement dans le sable ... impossible pour moi de grimper en courant, mais je ne suis pas le seul à marcher et je redouble même quelques participants qui m'avaient doublé sur le plat ... c'est le jeu ...
Je passe au km10 en 54', en marchant pour la 2éme fois, pour finir une 2éme belle grimpette. Pour le moment, tout va bien, Daniel est parti devant dans la 1ére montée et je ne l'ai pas revu, à chacun son rythme ... Nous empruntons une large allée toute plate pendant environ 3km, malheureusement de nombreux engins forestiers ont défoncé le sol et avec le dégel de la semaine dernière, il y a quelques passages très, très boueux ... nous obligeant à changer de trajectoire sans arrêt, pour ne pas tomber ... ça aussi, ça fait partie du jeu ... Une longue descente, toute aussi glissante, nous permet de rejoindre le seul  ravitaillement de la course, au km14,5 ... je ne m'y arrête pas, j'ai tout ce qu'il me faut dans mon sac, eau, sucre et fromage. Déjà 1h20 que je cours, il reste 10km ... j'ai un doute pour pouvoir finir en 2h20, surtout qu'en quittant le ravitaillement, il faut encore une fois grimper une belle côte. Me revoilà en train de marcher pour finir la grimpette ...
J'arrive une nouvelle fois à l'endroit où les 2 courses se regroupent, au km18 en 1h43' et 10' plus tard, je passe le km20. C'est du km20 au km23 que j'en ai le plus bavé ... de la boue, de la boue et encore de la boue, des ornières et des dizaines de randonneurs à essayer de doubler ... une fois à droite, une fois à gauche ... et même en sautant dans les flaques d'eau pour bien éclabousser ceux qui ne faisaient pas d'effort pour nous laisser passer, en les abandonnant sous leurs cris d'injures ... Bref, ces derniers km ne resteront pas un bon souvenir, mais comme je l'ai déjà écrit ... ça fait partie du jeu.
Je termine ce premier Trail de l'année 2017 en 2h20'38", à la 202e place et 5e V3H, super content. Daniel est 143e et 62e V1H en 2h14'43" et Cédric termine son premier Trail en 1h02'42", à la 84e place et 30e V1H, très content de sa performance.

..............................